Instances de Jamf Infrastructure Manager

Une instance de Jamf Infrastructure Manager est un service géré par Jamf Pro. Il peut être utilisé pour héberger les éléments suivants :
  • Proxy LDAPPermet au trafic de passer en toute sécurité entre Jamf Pro et un service d’annuaire LDAP. L’Infrastructure Manager et le proxy LDAP résident généralement dans la DMZ. Le proxy LDAP nécessite une intégration à un service d’annuaire LDAP.
  • Auditeur de soinsPermet au trafic de passer en toute sécurité d’un système de gestion des soins à Jamf Pro.

Lorsque vous installez une instance d’Infrastructure Manager, Jamf Pro vous permet d’activer le proxy LDAP ou l’Auditeur de soins. Les instances d’Infrastructure Manager peuvent être installées sur Linux et Windows.

Gestion d’une instance du Gestionnaire d’infrastructure Jamf

Vous pouvez utiliser Jamf Pro pour modifier ou supprimer une instance du Gestionnaire d’infrastructure. Lors de la modification d'une instance du Gestionnaire d'infrastructure, seuls le nom d'affichage et la fréquence de check-in récurrente peuvent être modifiés.

Remarque :

La fréquence de check-in par défaut à laquelle l'instance du Gestionnaire d'infrastructure effectue un check-in dans Jamf Pro est de 30 secondes.

Jamf Pro affiche également les données d’inventaire suivantes pour chaque instance du Gestionnaire d'infrastructure :

  • Dernier check-in

  • Adresse IP au dernier check-in

  • Système d’exploitation

  • Version du système d’exploitation

  1. Dans Jamf Pro, cliquez sur Réglages dans l’angle supérieur droit de la page.
  2. Dans la section Infrastructure du serveur, cliquez sur Gestionnaires d’infrastructure .
  3. Dans la liste des instances du Gestionnaire d’infrastructure et des services installés, cliquez sur l’instance que vous voulez gérer.
    Remarque :
    • Une instance du Gestionnaire d'infrastructure ne peut pas être supprimée s'il existe des dépendances pour le Gestionnaire d'infrastructure. Par exemple, un Gestionnaire d'infrastructure ne peut pas être supprimé s'il héberge un proxy LDAP. Pour supprimer le Gestionnaire d'infrastructure, vous devez d'abord désactiver le proxy LDAP.

    • Si un Auditeur de soins est hébergé sur le Gestionnaire d'infrastructure, l'Auditeur de soins est supprimé en même temps que le Gestionnaire d'infrastructure.