Attributs d'extension d'ordinateur

Les attributs d'extension d'ordinateur sont des champs personnalisés que vous pouvez créer pour collecter presque tous les types de données d'un ordinateur. Par exemple, vous pouvez créer un attribut d'extension pour collecter le nom d'hôte d'un ordinateur ou des données sur l'activité du logiciel antivirus de l'entreprise.

Il existe plusieurs façons de créer un attribut d'extension d'ordinateur dans Jamf Pro. Vous pouvez créer manuellement l'attribut d'extension, utiliser un modèle d'attribut d'extension disponible dans Jamf Pro, ou uploader un modèle d'attribut d'extension obtenu de Jamf Nation.

Lorsque vous créez un attribut d'extension d'ordinateur, vous spécifiez les informations suivantes :

  • Type de données collectées, par exemple chaîne, nombre entier ou date

  • Catégorie d'inventaire dans laquelle afficher l'attribut d'extension dans Jamf Pro, par exemple Matériel ou Système d'exploitation.

  • Type d’entrée, qui détermine comment l’attribut d’extension est rempli avec des données

  • Panneau dans lequel afficher l’attribut d’extension dans Recon (entrées de type champ texte et menu contextuel uniquement)

  • Script à utiliser pour collecter des données à partir d'ordinateurs (entrées de type script uniquement)

Les attributs d’extension peuvent ajouter du temps et du trafic réseau au processus d’inventaire en fonction du type de données que vous choisissez de collecter et du type d’entrée utilisé pour le faire.

Types d'entrée d'attribut d'extension d'ordinateur

Vous pouvez choisir d’alimenter la valeur d'un attribut d'extension d'ordinateur en utilisant l'un des types d'entrée suivants :

  • Champ texte : affiche un champ texte dans Recon et dans les données d'inventaire de l'ordinateur. Vous pouvez entrer une valeur dans le champ lors de l'enrôlement avec Recon, ou à tout moment avec Jamf Pro. Seuls les attributs d’extension créés manuellement peuvent être remplis à l’aide d’un champ texte.

  • Menu contextuel : affiche un menu contextuel dans Recon et dans les données d’inventaire de l'ordinateur. Vous pouvez choisir une valeur dans le menu contextuel lors de l'enrôlement d’un ordinateur avec Recon, ou à tout moment avec Jamf Pro. Seuls les attributs d’extension créés manuellement peuvent être remplis à l’aide d’un menu contextuel.

  • Script : vous permet d'exécuter un script qui alimente l'attribut extension chaque fois qu'un ordinateur envoie un inventaire à Jamf Pro. Les attributs d'extension créés manuellement peuvent être alimentés par un script. Les attributs d'extension créés à partir d'un modèle sont toujours alimentés par un script. Vous pouvez désactiver les attributs d'extension avec le type d'entrée script.

  • Mappage d’attributs LDAP : cet attribut remplit l’attribut d’extension avec la valeur d’un attribut LDAP. La création de l'attribut d'extension d'ordinateur Mappage d’attributs LDAP génère également une variable qui peut être utilisée pour alimenter les réglages du profil de configuration à l’aide des valeurs de l'attribut LDAP. La variable est $EXTENSIONATTRIBUTE_<#>, où <#> est l’ID d'attribut d'extension. Pour plus d'informations sur les variables d’entités pour les profils de configuration, voir Profils de configuration d’ordinateur.
    À partir de Jamf Pro 10.14.0, les attributs d'extension peuvent être mappés aux attributs multivaleurs du serveur LDAP, par exemple « memberOf ». Lorsque les réglages de collecte d'inventaire sont configurés pour collecter les informations sur l’utilisateur et l’emplacement depuis LDAP, ces valeurs apparaissent dans les données d’inventaire d’un ordinateur. Ces valeurs multiples peuvent ensuite être utilisées lors de la création de groupes intelligents et de recherches avancées avec les critères d’attributs d’extension et les opérateurs « has » ou « does not have ».
    Tenez compte des limitations suivantes lors de l’utilisation d’attributs d’extension LDAP à valeurs multiples :

    • Le mappage d’attributs à valeurs multiples ne fonctionne pas avec les groupes imbriqués. Seuls les groupes directement répertoriés dans l’enregistrement Utilisateur apparaîtront dans l’attribut d’extension LDAP mappé.

    • Pour que les attributs d’extension fonctionnent correctement, les valeurs retournées par le serveur LDAP ne peuvent pas contenir la séquence de répétition de caractères barre verticale (code ASCII 124, entité HTML = &vert;).

La création d'un attribut d'extension d’ordinateur génère une variable qui peut être utilisée pour remplir les réglages du profil de configuration. La variable est $EXTENSIONATTRIBUTE_<#>, où <#> est l’ID d'attribut d'extension. Pour les attributs d'extension avec le type d’entrée « Champ texte » ou « Menu contextuel », le numéro d’identification se trouve dans l'URL de l'attribut d'extension. Dans l’exemple d’URL ci-dessous, « id=2 » indique le numéro d’identification de l’attribut d’extension :
https://instancename.jamfcloud.com/mobileDeviceExtensionAttributes.html?id=2&o=r

Pour plus d'informations sur les variables d’entités des profils de configuration, voir Profils de configuration d’ordinateur.

Attributs d'extension d'ordinateur alimentés par un script

Lorsqu'un attribut d'extension est alimenté par un script, le texte entre la balise <result></result> est stocké dans Jamf Pro.

Pour les ordinateurs Mac, les scripts peuvent être écrits dans n'importe quelle langue pour laquelle un interpréteur est installé. Les interpréteurs les plus courants sont :

/bin/bash
/bin/sh /usr/bin/perl /usr/bin/python

Tous les scripts doivent commencer par un terme shebang (#!) suivi du chemin absolu vers l'interpréteur. Par exemple, le script d'un attribut d'extension qui collecte le nom d'hôte des ordinateurs Mac ressemble à ceci :

#!/bin/sh
echo "<result>`hostname 2>&1`</result>"

Pour les ordinateurs Windows, les scripts peuvent être écrits en VBScript, dans un fichier Batch et PowerShell.

Remarque : Les scripts PowerShell ne s'exécutent que sur les ordinateurs disposant des composants nécessaires pour exécuter le script.

Exigences

Pour créer un attribut d'extension d'ordinateur avec le type d'entrée « Mappage d’attributs LDAP », vous avez besoin des éléments suivants :

Création manuelle d'un attribut d'extension d'ordinateur

  1. Connectez-vous à Jamf Pro.

  2. Dans l’angle supérieur droit de la page, cliquez sur Réglages images/download/thumbnails/79175064/Icon_Settings_Hover.png .

  3. Cliquez sur Gestion des ordinateurs.

  4. Dans la section « Gestion des ordinateurs – Structure de gestion », cliquez sur Attributs d’extension images/download/thumbnails/79175064/Extension_Attributes.png .

  5. Cliquez sur Nouveau images/download/thumbnails/79175064/Icon_New_Button.png .

  6. Configurez les réglages dans le panneau.

  7. Cliquez sur Enregistrer.

Si l’attribut d’extension comporte le type d’entrée « Mappage d’attributs LDAP », la variable d’attribut LDAP apparaît dans le volet.

Création d'un attribut d'extension d'ordinateur à partir d'un modèle

Jamf Pro possède des modèles intégrés pour de nombreux attributs d'extension couramment utilisés.

  1. Connectez-vous à Jamf Pro.

  2. Dans l’angle supérieur droit de la page, cliquez sur Réglages images/download/thumbnails/79175064/Icon_Settings_Hover.png .

  3. Cliquez sur Gestion des ordinateurs.

  4. Dans la section « Gestion des ordinateurs – Structure de gestion », cliquez sur Attributs d’extension images/download/thumbnails/79175064/Extension_Attributes.png .

  5. Cliquez sur Nouveau à partir du modèle.

  6. Cliquez sur le modèle d'attribut d'extension que vous souhaitez utiliser.

  7. Modifiez les réglages si nécessaire.

  8. Cliquez sur Enregistrer.

Upload d'un modèle pour un attribut d'extension d'ordinateur

Vous pouvez créer un attribut d'extension en uploadant un modèle d'attribut d'extension obtenu auprès de Jamf Nation. Les modèles d'attributs d'extension sont disponibles dans Jamf Nation à l'adresse :
https://www.jamf.com/jamf-nation/third-party-products/files/extension-attributes

  1. Connectez-vous à Jamf Pro.

  2. Dans l’angle supérieur droit de la page, cliquez sur Réglages images/download/thumbnails/79175064/Icon_Settings_Hover.png .

  3. Cliquez sur Gestion des ordinateurs.

  4. Dans la section « Gestion des ordinateurs – Structure de gestion », cliquez sur Attributs d’extension images/download/thumbnails/79175064/Extension_Attributes.png .

  5. Cliquez sur Uploader et uploadez le modèle d'attribut d'extension.

  6. Modifiez les réglages si nécessaire.

  7. Cliquez sur Enregistrer.

Désactivation d'un attribut d'extension d'ordinateur

Pour dépanner les processus, vous pouvez désactiver temporairement les attributs d'extension avec le type d'entrée script. Vous pouvez également choisir de conserver ou de supprimer les données collectées par cet attribut d'extension.

  1. Connectez-vous à Jamf Pro.

  2. Dans l’angle supérieur droit de la page, cliquez sur Réglages images/download/thumbnails/79175064/Icon_Settings_Hover.png .

  3. Cliquez sur Gestion des ordinateurs.

  4. Dans la section « Gestion des ordinateurs – Structure de gestion », cliquez sur Attributs d’extension images/download/thumbnails/79175064/Extension_Attributes.png .

  5. Sélectionnez l'attribut d'extension que vous souhaitez désactiver.

    Remarque : Seuls les attributs d'extension avec le type d'entrée script peuvent être désactivés.

  6. Cliquez sur Modifier.

  7. Désactivez la case Activé (type d’entrée de script uniquement).

  8. Cliquez sur Enregistrer.

  9. Utilisez la boîte de dialogue contextuelle pour choisir l'une des options suivantes :

    • Pour conserver les données collectées par l'attribut d'extension, sélectionnez Conserver les données existantes, puis cliquez sur Enregistrer.

      Remarque : Tous les réglages et ordinateurs qui utilisent des données collectées par cet attribut d'extension afficheront ou utiliseront la dernière valeur collectée par l'attribut d'extension avant sa désactivation.

    • Pour supprimer les données collectées par l'attribut d'extension, sélectionnez Supprimer les données existantes, puis cliquez sur Enregistrer.

      Remarque : Si des éléments, par exemple des groupes intelligents d'ordinateurs, utilisent les données d'attribut d'extension, la suppression de données existantes peut empêcher ces éléments de fonctionner correctement.

Informations connexes

Pour des informations connexes, consultez les sections suivantes de ce guide :

Copyright     Politique de confidentialité     Conditions générales
© copyright 2002-2019 Jamf. Tous droits réservés.